PROVENCE AUX PORTES DU LUBERON – INVESTISSEMENT MINI 100 000 € : 10% l’an sur 24 MOIS

  • Référence dossier : AN-LCO-22-03
  • Type de bien : Propriété
  • Surface habitable : 700 m²
  • Surface terrain : 7 000 m²
  • Date de construction : 1 973
  • Valeur estimée : 2 900 000 €
  • Montant à investir : 2 150 000 €
  • Rendement : 10 %

Pour tous renseignements appelez-nous au 06 36 36 48 24

 

Réalisation d’une résidence partagée au cœur de la Provence

Magnifique bastide en pierre des années 1970 et son annexe pour un total d’environ 700 m2 de planchers.
Située à 12 km de la gare TGV,
8 km de l’aéroport d’Avignon et aux portes du Luberon.
Terrain constructible d’environ 7 000 m² permis d’aménager 10 lots purgé de tous recours.

# Secteur très recherché pour l’habitat sénior.
# Rénovation de la bastide et division en 8 logements avec grands espaces communs et logement de gardien. Espaces verts boisés et parkings.
# Réalisation dans un second temps de deux petits bâtiments de logements neufs venant compléter l’ensemble de la résidence partagée pour séniors.

État d’avancement du dossier

# Déclaration préalable en cours sur le bâti existant.
# Montage du dossier de permis de construire des deux bâtiments neufs en cours.
# Acquisition de l’ensemble de la propriété fin mars 2022.

Les lots N°1 et N°2 sont des terrains constructibles vendus séparément

 

Le promoteur, la SCCV et vous

L’opération est encadrée par un Cabinet Juridique et un Notaire qui, au moment de la vente, sécurise vos fonds par une prise d’hypothèque à votre profit.
Le promoteur est un professionnel spécialisé dans la réalisation de résidences partagées et le site proposé ici se situe dans une zone à très forte demande pour ce type de logements avec d’importants espaces verts.
La SCCV (Société Civile de Construction Vente) au capital de 10.000 € est créée spécifiquement pour la durée de l’opération. Elle est dissoute une fois l’opération terminée. Au moment de l’acquisition du bien, la valeur vénale de celui-ci est supérieure au prix d’achat puisqu’il est déjà valorisé par le permis d’aménager.

# Vous investissez 1 € pour une part de de la SCCV. Ceci vous donne le statut d’associé et vous avez accès aux comptes, ce qui vous permettra de suivre votre investissement sans surprise.

# Au moment de l’appel des fonds, vous versez le montant de votre investissement (100.000 € minimum) sur le compte-courant de la SCCV dont vous êtes associé. Cette somme sera versée chez le Notaire qui prendra une hypothèque de premier rang à votre profit.  C’est donc un prêt garanti par hypothèque que vous faites à la SCCV.

# Vous recevez du cabinet juridique votre dossier d’associé détaillant toutes les modalités de votre investissement. Le notaire vous adresse l’attestation de l’hypothèque de premier rang dont vous bénéficiez. Cette hypothèque constitue votre sécurité réelle.

# Durée minimale de 12 mois et maximale de 24 mois :

Dès la signature de l’acte d’achat par la SCCV les appartements seront proposés à la vente soit à des particuliers, soit à des investisseurs, pour l’ensemble de la résidence existante et sans attendre le lancement de la seconde tranche de travaux portant sur les appartements neufs. Ce que le Promoteur attend de vous, Investisseur, c’est de permettre à la SCCV de financer l’acquisition du bien et son portage jusqu’à la vente des appartements dans l’existant. Ce processus prendra de 12 à 24 mois. Les investisseurs seront intégralement remboursés sur la vente de l’existant rénové.

Dans tous les cas, la SCCV s’engage contractuellement à rémunérer la totalité de vos capitaux à hauteur de 10% même si l’opération dure moins de 12 mois.

Rendement 10% en SCCV, bien moins risqué qu’une vente à réméré

Dans le contexte social actuel, les ventes à réméré habituellement prisées des investisseurs, notamment et principalement les ventes portant sur des résidences principales occupées par les vendeurs particuliers, sont devenues, malgré le fort rendement apparent, des opérations à haut risque. En effet, la capacité d’emprunt qui conditionne, pour les vendeurs, le rachat de leur bien à terme, est devenue totalement aléatoire face aux incertitudes pesant sur l’emploi et à la position très frileuse des banques. Ajoutons que la jurisprudence, en cas de non-rachat du bien et possiblement du refus de quitter les lieux par les occupants, n’est pas très favorable aux investisseurs.

L’acquisition par le biais d’une SCCV (Société Civile de Construction Vente) avec une hypothèque de premier rang à votre profit constitue une alternative plus sûre et mieux garantie qu’un réméré à l’issue toujours incertaine.

Quel est le risque ?

# On sait que tout investissement comporte des risques mais il est possible de les réduire à l’extrême.

# Votre statut d’associé engage votre responsabilité dans le cas où la société aurait des problèmes, mais seulement au prorata de votre participation, soit ici à 1/10 000ème du capital, ce qui représente un risque infime. C’est le promoteur détenant 99,9 % du capital qui endosse la quasi-totalité du risque.

# La garantie hypothécaire de premier rang dont vous disposez sur le bien est distincte du fonctionnement de la société et, si votre capital ne vous revenait pas au terme de l’opération, vous  pourriez actionner cette hypothèque et récupérer ainsi vos fonds.

# Si l’on fait la balance intérêt/risque, elle apparaît ici clairement avantageuse.

Abonnez-vous ici pour recevoir nos nouvelles offres :